Comment agir dans un monde qui nous laisse de plus en plus perplexe ?
Attac Bruxelles a décidé de prendre cette question à bras le corps et de proposer un cycle de conférences sur les formes du militantisme aujourd’hui. Nous avons exploré à la fois les formes d’action dont on peut s’inspirer (désobéissance civile, révolution kurde et confédéralisme démocratique, le mouvement 15M des Indignés, la coopérative intégrale de Barcelone) et des pistes de réflexion sur la construction de l’action (que faire face au violences policières? Comment construire une convergence des luttes avec des personnes qui partagent plus de nos idées que nous le penserions? ).

En espérant que ça vous inspire !

 

La première conférence, avec Manuel Cervera Marzal, traite de la désobéissance civile et de sa portée comme action militante. En quoi désobéir peut-il être démocratiquement légitime ? Que veut dire contester les décisions de gouvernement élus et enfreindre leurs lois et au nom de quoi peut-on le justifier ?

 

La deuxième conférence, avec Thomas Englert des JOC, traite des violences policières et de l’importance de les dénoncer et de s’organiser collectivement contre elle dans l’action militante d’aujourd’hui

  • vidéo ici
  • site de la campagne Stop Répressions Policières

 

Dans notre troisième conférence, Vincent Commenne est venu présenter le mouvement des créatifs culturels, qui postule que nous serions bien plus nombreux que nous le pensons à partager des valeurs communes, et qu’il est temps d’apprendre à communiquer avec celles et ceux qui pourraient nous aider à construire le monde que nous voulons.

 

Et si au lieu d’attendre que la révolution se passe chez nous, on regardait et soutenait celles qui ont lieu en ce moment même, dans d’autres parties du globe? Dans la quatrième conférence, Yasin Sunca et Stéphen Bouquin nous présentent le mouvement kurde, les piliers idéologiques du confédéralisme démocratique et sa mise en oeuvre révolutionnaire.

  • vidéo ici
  • texte d’Abdullah Ocalan Confédéralisme Démocratique ici

 

Nous dormions, nous nous sommes réveillés, voilà comment le mouvement des Indignés résume ce qui a animé l’Espagne en 2011. Comment le mouvement des places, 15 M, évolue-t-il et comment se positionne-t-il face aux élus politiques, notamment à ceux de Podemos et des mairies du changement qui sont eux-mêmes issus de ce mouvement? Conférence avec Alicia Bravo.

 

Comment sortir du système capitaliste, de la consommation des produits des multinationales et rebatir des liens concrets autour de nous? Emmanuel Daniel est venu nous présenter la Coopérative Intégrale Catalane, l’histoire et le fonctionnement de cette assemblée de coopérateurs et coopératrices qui ont décidé de s’autogérer et de produire localement ce dont ils et elles ont besoin.

 

 

Pour plus d’idées encore :