Désœuvré pendant le lock-down? Portez plainte contre les organisateurs de l’évasion fiscale!

La pandémie du COVID-19, dit coronavirus, a tragiquement mis en lumière le coût humain du désinvestissement des systèmes de soin de santé. Celui-ci tient en dernière instances aux politiques d’austérité qui, depuis des décennies, mettent à mal nos services publics sous prétexte de raréfaction des richesses… Alors même que celles-ci n’ont jamais été aussi abondantes!

Cette pénurie de façade porte un nom : l’évasion fiscale. Elle est rendue possible par ceux qui contribuent à la mettre en œuvre : avocats fiscalistes, experts-comptables et réviseurs d’entreprises.

Depuis plusieurs semaines, Attac a entamé une campagne visant à encourager un maximum de citoyens et d’associations à porter plainte déontologiquement contre ces véritables agents du pillage des États auprès de leurs ordres professionnels respectifs.

C’est simple, gratuit et efficace. Pourquoi ne pas le faire?

Comment porter plainte en tant que personne physique?

Rien de plus simple: il suffit de cliquer sur l’un des trois liens suivants:

Porter plainte contre Thierry Afschrift devant l’ordre des avocats.

Porter plainte contre Arnaud Jansen devant l’ordre des avocats.

Porter plainte contre Guy Ollieuz devant l’orde des Experts-Comptables (IEC) et Conseils Fiscaux.

Chaque personne physique plaignante peut soit s’en tenir à ce texte volontairement très simple ou au contraire l’enrichir comme il l’entend. La seule obligation qui s’impose à tous est de joindre copie de sa carte d’identité et d’expédier en recommandé avec accusé de réception.

Une fois envoyé, merci de nous en informer à admin@attac.be.

Afin d’observer le confinement le plus complet, il est également possible d’envoyer le recommandé par voie électronique via QuickStamp.

Accéder à l’article de La Libre auquel les plaintes font référence

Retrouvez plus d’information sur cette campagne ici